Colloque Pierre Mauroy, une passion syndicale et associative


Le 6 décembre 2018, l’Institut Pierre Mauroy a consacré son colloque annuel à l’action de Pierre Mauroy au sein du monde syndical et associatif au cours des années 1950. Animé par Bernard Derosier, coprésident de l’Institut, il a permis à plusieurs des personnalités qui l’ont accompagné ou succédé au sein de la Fédération de l’éducation nationale et de la Fédération Léo Lagrange, d’évoquer la vision que Pierre Mauroy avait du syndicalisme et de la vie associative dans la société française.

C’est ainsi que Jean-Claude Mailly, Denis Adam, Jacques Guénée, Edith Arnoult-Brill, Yves Blein, Geneviève Domenach-Chich, Henri Nallet, Frédéric Rosmini, Pascal Vivier et Claude Pennetier se sont succédé à la tribune pour rappeler que Pierre Mauroy avait toujours été convaincu que les syndicats et les associations « pouvaient servir le socialisme au sens le plus élevé du terme. » Une vision de la convergence de ces institutions avec l’action politique qui lui confère une place particulière dans l’histoire du socialisme.

Les actes complets de ce colloque ont été publiés sous la forme d’une brochure disponible à l’Institut Pierre Mauroy au prix de 5 €.

Il est également possible d’en consulter le compte-rendu intégral sur ce site