A l’Assemblée nationale


Pierre Mauroy sur la mort de Malik Oussekine, décembre 1986

Malik Oussekine a été tué par la police lors de la manifestation étudiante s’opposant au plan Devaquet du 6 décembre 1986. Pierre Mauroy, à l’Assemblée Nationale, demande des comptes à Charles Pasqua et rappelle que les étudiants ont défilé « au nom de valeurs qui s’appellent générosité, fraternité et égalité ».